UNE NOUVELLE CHANSON SUR MON SITE "LE CYGNE NOIR" à écouter sans modération...

vendredi 24 octobre 2014 01:20


ALAIN LEPREST, nous parle de la mort...

jeudi 23 octobre 2014 23:48


JE NE SALUE PAS (ALAIN LEPREST) par Benoit Albert Claude


Blog de benoit-albert-claude : CHANSONS ROUGES ET NOIRES, des mots pour le dire sur un brin de musique, JE NE SALUE PAS (ALAIN LEPREST) par Benoit Albert Claude

ALAIN LEPREST si peu connu et pourtant un grand auteur, un poête remarquable, une référence. Je te salue alain, toi qui aujourd'hui est dans les cieux...

Blog de benoit-albert-claude : CHANSONS ROUGES ET NOIRES, des mots pour le dire sur un brin de musique, JE NE SALUE PAS (ALAIN LEPREST) par Benoit Albert Claude

 

 

jeudi 23 octobre 2014 23:37


JAURES et le SOCIALISME HUMANISTE

SUPERBE FILM D'ARTE SUR CET HOMME QUI RESTERA POUR NOUS NOTRE PERE FONDATEUR.... L'HUMANITE PORTE TOUJOURS LE NOM : " LE JOURNAL DE JAURES"

mercredi 10 septembre 2014 21:28


JAURES (J.BREL)


Blog de benoit-albert-claude : CHANSONS ROUGES ET NOIRES, des mots pour le dire sur un brin de musique, JAURES (J.BREL)

Jaurès est un homme politique français, né à Castres (Tarn) le 3 septembre 1859 et mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Orateur et parlementaire socialiste, il s'est notamment illustré par son pacifisme et son opposition au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Blog de benoit-albert-claude : CHANSONS ROUGES ET NOIRES, des mots pour le dire sur un brin de musique, JAURES (J.BREL)

Issu de la bourgeoisie et agrégé de philosophie, il débute sa carrière politique comme député républicain[1] mais adhère définitivement au socialisme après la grande grève des mineurs de Carmaux et s'oppose aux lois scélérates[2]. Durant l'affaire Dreyfus, il prend la défense du capitaine et pointe l'antisémitisme dont celui-ci est victime[3]. En 1905, il est un des rédacteurs de la loi de séparation des Églises et de l'État[4]. La même année, il participe à la création de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), dont il est l'acteur principal, unifiant ainsi le mouvement socialiste français. Ses positions réformistes lui valent toutefois l'opposition d'une partie de la gauche révolutionnaire[5]. Il consacre les dernières années de sa vie à empêcher, en vain, le déclenchement de la Première Guerre mondiale, et se lie aux autres partis de l'Internationale ouvrière, faisant planer la menace de grève générale au niveau européen[6]. Ces positions pacifistes lui valent d'être assassiné par le nationaliste Raoul Villain à la veille du début du conflit[7]. Cet événement entraîne paradoxalement le ralliement de la gauche à l'« Union sacrée ».

Blog de benoit-albert-claude : CHANSONS ROUGES ET NOIRES, des mots pour le dire sur un brin de musique, JAURES (J.BREL)Jean

En 1924, sa dépouille est transférée au Panthéon.

mercredi 10 septembre 2014 20:51


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à benoit-albert-claude

Vous devez être connecté pour ajouter benoit-albert-claude à vos amis

 
Créer un blog